Archives de la catégorie: Programmation

La programmation en C. Test : le jeu du plus ou moins

imagesTest : Le jeu du plus ou moins

 

Pour m’assurer que vous avez bien compris les premiers éléments de programmation, j’ai décidé de faire un test très simple:

Il faudra programmer en quelques ligne un jeu de façon à qu’il génère un nombre entre 1 et 100 et qu’il vous le fasse deviner.

Il écrira « C’est plus » si votre nombre est plus petit que le nombre mystère et « C’est moins » si votre nombre est plus grand que le nombre mystère.

Comme vous ne savez pas générer un nombre au hasard, vous avez deux solutions :

1) Faire un mode 2 joueurs où le premier joueur entre le nombre en le cachant au deuxième joueur.

2)Utiliser le morceau de code que je vais vous donner, il servira à générer un nombre aléatoire.

srand(time(NULL));
nombreMystere = (rand() % (MAX – MIN + 1)) + MIN;

Pour utiliser ce morceau de code, il faudra d’abord créer les variables MAX et MIN.

Je vous conseille de lire les articles de programmation précédents avant de
faire le test.

Pour réussir vos premiers pas en programmation, merci de suivre la progression des articles :
Pour bien démarrer, c’est par ici.
Pour devenir incollable sur la mémoire, c’est par .
Pour entrer dans le monde mathématique en un seul clic.
Pour tout connaître sur les conditions clic.

Pour en savoir plus sur les boucles, c’est par ici.

La programmation en C : les boucles

Image 18Il est maintenant possible de faire des boucles qui se répètent tant que la condition est vraie.

Les différents types de boucles :

Il existe trois sortes de boucles:

La boucle while

Il faut ecrire while et la condition à tester entre paranthese puis les instructions à répéter entre accolades.

Exemple:

while(age != 18)
{
printf(« Quel age avez vous? »);
scanf(« %d », &age);
}

La condition se répetera tant que l’âge ne sera pas égal à 18.

Note : Pour qu’une boucle se répète un certain nombre de fois, il suffit de prendre une variable et de l’incrémenter.

Exemple: Punition

int i = 0;

while(i < 150)
{
printf(« Dans la partie cours, il ne doit n’y avoir que le cours fait par le professeur\n »);
i++;
}

Il recopiera 150 fois la punition.

La boucle do while

Elle est très similaire à la boucle while sauf qu’elle s’exécute au moins une fois et elle ne s’écrit pas de la même façon.

Exemple:

do
{

printf(« taper le nombre 14 »);
scanf(« %d », &nombre);

}while(nombre == 14);

Il ne faut pas oublier le point virgule après while.

La boucle for

La boucle for fait comme une boucle while sauf qu’elle ne se note pas de la même façon :

Reprenons l’exemple de la punition mais faisons-le avec une boucle for:

int i = 0;

for(i = 0 ; i < 150 ; i++)
{

printf(« Dans la partie cours, il ne doit n’y avoir que le cours fait par le professeur\n »);

}

La boucle est composée :
– d’une initialisation: il réinitialise la variable.
– d’une condition: il teste la condition.
– d’une instruction: chaque fois que la boucle s’exécutera, il sera incrémenté.

En résumé :

Il existe trois types de boucles:la boucle for, la boucle while, la boucle do while.

 

Pour réussir vos premiers pas en programmation, merci de suivre la progression des articles :
Pour bien démarrer, c’est par ici.
Pour devenir incollable sur la mémoire, c’est par .
Pour entrer dans le monde mathématique en un seul clic.
Pour tout connaître sur les conditions clic.

La programmation en C : les conditions

images 166) Les conditions 

Il est possible de demander à l’ordinateur d’exécuter des instructions seulement si les conditions sont vraies :

Les différents types de conditions :

La condition
Il suffit d’écrire if, des parenthèses et dans les parenthèses la condition :

Pour écrire une condition, il existe différentes sortes de tests :

-Le test == : il compare 2 variables, si elles sont égales entre elles, l’ordinateur exécute l’ordre.

-Le test != : il compare 2 variables, si elles sont n’ont pas la même valeur, il exécute l’ordre.

-Le test <= : il compare 2 variables, si la première variable est plus petite ou égale, il exécute l’ordre.

-Le test >= : il compare 2 variables, si la première variable est plus grande ou égale, il exécute l’ordre.

-Le test > : il compare 2 variables, si la première variable est plus grande , il exécute l’ordre.

-Le test < : il compare 2 variables, si la première variable est plus petit , il exécute l’ordre.

exemple:

if (nombreDeVies == 0)

{

printf(« Vous êtes mort! »);

}

————————————————————————————————–

if (nombreDeVies != 0)

{

printf(« Vous êtes toujours en vie ! »);

}

————————————————————————————————–

if(age >= 18)

{

printf(« Vous êtes majeur!)

}

————————————————————————————————–

if(age < 18)

{

printf(« Vous êtes mineur »)

}

La condition else if

Même principe que la condition if sauf que else if ne s’exécute que si la condition précédente était fausse.

La condition else

La condition else s’éxécute si toutes les conditions précédentes sont fausses, il n’y a pas besoin de mettre de test.

Mettre plusieurs conditions

Il est possible de mettre plusieurs conditions à la fois:

Symbole

Signification

&&

ET

||

OU

Exemples:

if(age < 18 && age >= 10)

{

printf(« Vous n’etes pas majeur mais vous n’etes pas trop petit »)

Exemples de programmes

#include <stdio.h>
#include <stdlib.h>

int main()
{

int age = 0;
printf( » Quel age avez vous?\n « );
scanf(« %d », &age);

if(age >= 18)
{
printf(« Vous êtes majeur. »);
}

else if(age < 18 && age >= 11)
{
printf(« vous n’etes pas majeur mais vous n’etes pas trop petit »)
}

else
{
printf(« Vous etes beaucoup trop petit »)
}
return 0;
}

En résumé

-Il y a trois sortes de conditions:    1)La condition if
2)La condition else if
3)La condition else

-Il existe six sortes de testes:     1)Le test ==
2)Le test !=
3)Le test <=
4)Le test >=
5)Le test <
6)Le test >

-Il est possible de mettre plusieurs testes dans une même condition avec ces signes:   1) ||

Pour réussir vos premiers pas en programmation, merci de suivre la progression des articles :
Pour bien démarrer, c’est par ici.
Pour devenir incollable sur la mémoire, c’est par .
Pour entrer dans le monde mathématique en un seul clic.

 

 

 

La programation en C : le monde mathématique

image 15

Maintenant que nous savons créer des variables, il faut savoir les modifier mais d’abord, je vais vous montrer les 5 opérations de base:

Les opérations de base :

1)L’addition
L’addition est très simple, il suffit de mettre la première valeur (qui peut être une variable), le signe + et d’autres valeurs.

2) La soustraction
Même principe que l’addition sauf que l’on met le signe – au lieu du signe +.

3)La multiplication
Même principe que l’addition sauf que l’on met le signe * au lieu du signe +.

4)La division
Même principe que l’addition sauf que l’on met le signe / au lieu du signe +.

Et pour finir, une opération qui vous est peut être inconnue :

5)Le modulo
Le modulo sert à calculer le reste d’une division.
Par exemple:

5%2=1
4%2=0
32%5=2

L’incrémentation

Il est possible d’incrémenter une variable ou un nombre.
Incrémenter signifie ajouter 1 à une valeur choisie:
Pour incrémenter, il suffit d’écrire le nombre ou la variable puis d’ajouter ++

Exemple:

MaVariable++

La décrémentation

Même principe que l’incrémentation sauf que l’on met — à la place de ++.

Elle sert à enlever 1 à une valeur.

Exemple de programme

La calculatrice qui additionne 2 nombres

#include<studio.h>
#includib<studlib.h>

int main()

{
int resultat = 0;
int nombre1 = 0;
int nombre2 = 0;

printf(« Entrez le nombre 1 : « );
scanf(« %d », &nombre1);
printf(« Entrez le nombre 2 : « );
scanf(« %d », &nombre2);

resultat = nombre1 + nombre2;

printf (« %d + %d = %d\n », nombre1, nombre2, resultat);

return 0;
}

Pour résumer:

– ++ sert à incrémenter une variable

– –sert à décrémenter une variable

– MaVariable + MonAutreVariable sert à aditionner 2 variables

– Le modulo sert à donner le reste d’une division

A bientôt pour d’autres explications.

 

Pour bien démarrer, c’est par ici.
Pour devenir incollable sur la mémoire, c’est par .

La programmation en C – Mémoire

Image 144) Une histoire de mémoire

Maintenant que nous savons affiché un texte à l’écran, nous allons pouvoir faire retenir des nombres à l’ordinateur.

Un nombre stocké en mémoire s’appelle une variable. Mais d’abord, laissez-moi vous expliquer le fonctionnement de la mémoire.

Les différents types de mémoire

Plus les mémoires sont grosses plus elles sont lentes. Il existe différents types de mémoires, plus ou moins rapides.

1.   Les registres : une mémoire ultra-rapide située directement dans le processeur ;
2.   la mémoire cache : elle fait le lien entre les registres et la mémoire vive ;
3.   la mémoire vive : c’est la mémoire avec laquelle nous allons travailler le plus souvent ;
4.   le disque dur : que vous connaissez sûrement, c’est là qu’on enregistre les fichiers.

Pour le moment, nous n’utiliserons que la mémoire vive. La mémoire vive peut aussi se nommer une « RAM »

Fonctionnement de la RAM

Image 13Voici un schéma du fonctionnement de la RAM. Il y a l’adresse (l’adresse du nombre que vous voudrez stocker) et la valeur (le nombre en lui même). La mémoire ne peut stocker que des nombres.

Declarer une variable

Pour prendre un emplacement mémoire, il faut déclarer la variable.
Pour déclarer une variable, il faut déjà donner son type.

les différents types de variable

Les variables se classent en fonction de leurs valeurs:

Nom du type

Minimum

Maximum

 char

-127

127

int

-32 767

32 767

long

-2 147 483 647

2 147 483 647

float

-1 x1037

1 x1037

double

-1 x1037

1 x1037

Il est aussi paussible de rajouter usigned devant une variable pour qu’elle ne stocke que des nombres positifs :
– Char ne peut stocker que des petits nombres.
– int est le type le plus utilisé, il stocke de tout.
– long permet de stocker des nombres encore plus élevés.
– float et double permettent de stocker des nombres décimaux.
Il faut ensuite donner son titre.

le titre
On peut choisir nimporte quel titre si certaines de ces conditions sont remplies :
-Ne pas mettre d’espace
-Ne pas mettre d’accents

Je conseille de mettre chaque première lettre d’un mot en majuscule. Et voila, votre variable est déclaré mais elle n’a pas encore de valeur.

La valeur
P
our mettre une valeure, il suffit de mettre le signe = puis la valeur (la valeur ne peut être qu’un nombre, enfin pour le moment). Et voilà, votre variable à une valeur mais il ne faut jamais oublier de mettre le point virgule à la fin de la variable.

Entrer un nombre
Il existe une fonction, scanf qui sert à entrer un nombre, pour l’utiliser il suffit d’ecrire :
– scanf(« %d », &MaVariable)
Il ne faut pas oublier d’écrire & avant la variable.

Exemples de variables
int NombreDeVies = 5;
double NombreACalculer = 2.6
La variable peut toujours changer au cours du programme:

int main()

{

int NombreDeVies = 5;

printf(« Vous vous prenez un coup sur la tete\n »);

int NombreDeVie =4;

return 0;

}

afficher la valeur d’une variable avec la fonction « printf »

Il est aussi possible d’afficher la valeur de la variable dans ses textes. Pour cela, on ecris %d à la place de la valeur de la variable que l’on veut afficher. On écrit ensuite le nom de la variable derrière les guillemets.

Exemples de programmes:

#include<studio.h>
#includib<studlib.h>

int main()

{

int NombreDeVies = 5;

printf(« Vous vous prenez un coup sur la tete\n »);

int NombreDeVie =4;

return 0;

}

————————————————————————————————–#include<studio.h>
#includib<studlib.h>

int main()

 

{

int NombreDeVies = 5;

printf(« Vous vous prenez un coup sur la tete\n »);

int NombreDeVie =4;

printf(« Il vous reste %d vies », nombreDeVies)

return 0;

}

#include<studio.h>
#includib<studlib.h>

int main()

{

int nombreEntre = 0;

int nombreFinal = 0;

scanf(« %d », &nombreEntre);

nombreFinal = nombreEntre – 1;

Printf(« Le nombre final vaut %d », nombreFinal);

}

En résumé:

-Pour déclarer une variable, il faut mettre son titre, son nom, sa valeure et un point virgule
-%d sert à montrer à l’ordinateur qu’il sagit d’une variable
– scanf sert à demander à l’utilisateur d’entrer un nombre

A bientôt pour de nouvelles explications.

La programmation en C

Vous voulez en savoir plus sur l’informatique, vous savez utiliser des programmes mais vous voulez aller plus loin ? Cet article est fait pour vous !

Nous allons commencer à programmer mais il faut déjà savoir à quoi nous avons affaire.

1) Comment définir la programmation ?

Image 11Programmer c’est réaliser des programmes informatiques. Un programme informatique est une instruction pour l’ordinateur. Paint, Excel, Powerpoint sont des programmes.
Ne vous inquiétez pas, nous commencerons par des choses simples. Le seul problème est que l’ordinateur ne comprend que les zéros et les uns. On a donc inventé la programmation pour convertir ce que l’on écrit en code binaire(les zéros et les uns).

2) Quels sont les outils ?

Pour programmer, il faut:
– un logiciel de traitement de texte.
– un compilateur (il transformera votre texte en code binaire)
– un débogueur (il détectera les fautes lors de la compilation)

Il y a 2 manières de réunir ces trois options.

– Soit on se sert des trois options séparément.
– Soit, on prend une IDE (un Environnement de développement intégré) contient ces 3 options réunies. Vous pouvez choisir parmi l’un de ces IDE, tous les trois efficaces.

1) Visual C++

C’est l’IDE de windows. Elle est payante mais il y a aussi Visual C++ express
Avantage : il est en français.

2) Code::Blockà partir duquel je fournirai les exemples

Code Block est une des IDE les plus utilisé.
Avantages : il est gratuitet accessible sur windows, Mac et Linux.
Désavantages :Il est en anglais (Mais bon, ce n’est pas un petit peu d’anglais qui va vous décourager !)

Exemple de programme écrit en niveau amateur en C

Exemple de programme écrit en niveau amateur en C

ATTENTION: Si vous êtes sous Windows, pour le téléchargement, il faudra sélectionner le fichier si dessous.

 

 

 

 

3) plus ou moins votre premier programme.

Nous allons enfin vraiment programmer. Déjà, il faut ouvrir la page où vous marquerez le texte.

Si vous êtes sous code::block:

Image 2
– Aller dans le menu file
– Sélectionner new.
– Cliquez ensuite sur project. Normalement, il vous affichera ceci (voir image ci-contre)
cliquer sur consol application. Il vous demandera ensuite si le programme doit être écrit en C ou en C++
– Sélectionner le langage C. Il vous demande ensuite le titre du projet et le créateur.

Image 3– Écrire le nom du programme dans project title et l’endroit où il sera enregistrer dans « folder to create project in ». Il vous affichera ensuite ceci (voir photo)
– Cocher au moins une de ses options qui vont servir lors de la compilation.
– Cliquez sur finish.
– Allez dans le fichier main.c

si vous êtes sur visual C++ :

Image 4
– Sélectionner le fichier
– Cliquer sur nouveau
– Cliquer de nouveau sur projet. Si tout va bien, il vous affichera ceci:
– Sélectionner ensuite application consol Win32.
– choisir le nom et l’endroit où l’enregistrer
– cliquer sur OK.
Image 5

Image 6

 

 

 

 

 

Image 7

 

-Veiller à ce que projet vide soit sélectionné. Votre fichier est crée mais il est pour l’instant vide.
– Faite un clic droit sur fichier source.
– Aller dans « ajouté \ nouvel élément » Une fenêtre s’ouvre alors.
– Sélectionner fichier C++(.cpp). Vous pouvez enfin écrire.

 

 

Si vous êtes sous code::block, il vous affichera ceci:

#include <stdio.h>
#include <stdlib.h>

int main()
{
printf(« Hello world!\n »);
return 0;
}

Image 9Si vous n’êtes pas sous code::block, recopier ce code. Pour executer et compiler votre programme sous code::block, il y a plusieurs îcones:

1) Compiler : elle sert a rendre votre programme près à fonctionner.
2) Exécuter : elle sert à executer le programme mais attention, il faut que le programme soit déjà compilé.
3) Compiler et exécuter : je vous laisse deviner!

image 10Le raccourci le plus utilisé est la touche F9, elle permet de compiler votre programme. F9 est aussi disponible sur VisualC++. Si vous compiler et exécuter votre programme, il vous affichera ceci -voir image ci-contre). Maintenant, nous allons voire comment cela fonctionne.

#include <stdio.h>
#include <stdlib.h>

Ce sont des directives du préprocesseur, elles servent à inclure un morceau de code tout prêt. Il faudra l’écrire dans chacun de vos programmes.

int main()

Est la fonction principale, elle montre à l’ordinateur que se sont les instructions du programme en lui même. Les instructions doivent être écrites entres 2 accolades. Il faudra toujours une fonction principale main().

{
printf(« Hello world!\n »);
return 0;
}

Sont les instructions du programme (elles sont entre accolades bien sûre). Chaque instructions se termine par un « ; ».

-printf signifie ecrire, on ecrit le texte entre parenthèse et entre guillemets.
-Hello world! indique à l’ordinateur ce qu’il faut écrire
-\n indique à l’ordinateur de retourner à la ligne
-return 0 sert à montrer que tout s’est bien passé.

Image 12Voici donc un schéma:
A noter:
– stdio.h et stdlib.h sont des bibliothèques dans l’IDE, elles contiennent des fonctions prêtes à l’emploie.

 

En résumé :
-Un programme est une liste d’instructions.
-Toutes les instructions se terminent par un point virgule.