Archives de la catégorie: Et pis quoi encore ?

Indigo, l’appli du futur

Alors vous vous demandez sûrement : une appli du futur ? Qu’est-ce que cela peut bien être ? À quoi sert-elle ?

Alors voilà une petite explication :

« Nous en avons assez de ce pessimisme ambiant qui plombe, injustement, la confiance en notre époque. On nous répète que nous vivons dans une société individualiste, égoïste et divisée.
Nous pensons le contraire, partant du constat que nous évoluons dans un monde interconnecté, qui ne cesse de faire émerger des solutions d’entraide. On va se bouger. « 

Le Défi

indigo

Logo de la Coopérative Indigo – Indigo World

Imaginé par Stéphane de Freitas, alias « SdF »,  Indigo est une plateforme d’aide sociale d’entraide collaborative. Son but est de lever une vague d’entraide pour améliorer nos quotidiens. Construire un outil pour créer une communauté de confiance ouvert à tous. Un tissu solidaire de proximité. Développer une façon de valoriser ton temps et ton savoir-faire et donner une seconde vie à tes objets. La particularité de cette application est qu’il n’y a jamais d’argent en jeu. La seule monnaie d’échange est le « Digo ».

Le Principe

 Offrir de ton temps ou des objets aux autres membres de la communauté pour recevoir des « Digos » qui te permettent à ton tour d’obtenir ce dont tu as besoin. Plus tu es actif au sein de la communauté, plus ton coefficient « Goodvibes » augmente. Ce coefficient permet de diminuer la valeur des biens ou des coups de mains quand tu les demande.

  Comment ça marche

index

Application Indigo – Indigo World

L’appli est très simple d’utilisation : En ouvrant l’appli, vous avez deux catégories : « Rechercher » et « Proposer »: « un objet »/ »un service »/ »une action associative »spécifique. Le moteur de recherche liste les utilisateurs proches capables de t’aider ou qui ont besoin de ce que tu offres, ainsi que les actions associatives à venir. Un chat intégré et des profils d’utilisateurs complet permettent la création d’une communauté de confiance.

À l’inscription, tu reçois 2 Digos afin de commencer à rechercher des objets et des coups de main sur la plateforme. (2 Digos vous paraissent peu mais les objets ne valent pas énormément de Digos). Indigo est un projet associatif. La plateforme est donc gratuite et sans publicités.

L’application devrait sortir en 2016 (date à confirmer).

Publication des photos autorisée

Actualité : La voiture volante

Vous avez tous vu des films futuristes où les voitures volent. Vous avez tous rêvé d’en avoir une… Eh bien ce rêve risque bien de devenir réalité ! Le rêve d’une voiture qui peut simplement s’envoler pour éviter les bouchons de circulation existe depuis des décennies. Cependant, la plupart des compagnies qui s’étaient autrefois lancées dans ce type de projet l’ont abandonné (Trop compliqué). Cependant, une société slovaque affirme avoir trouvé une solution au problème et elle promet de livrer son invention sur les routes et dans le ciel d’ici deux ans. Voici l’AeroMobil, une voiture volante qui peut voler sur une distance de 700 km avec un seul plein d’essence et qui entre parfaitement dans un espace de stationnement ordinaire lorsque ses ailes sont pliées. La preuve en image :

Elle peut parcourir 700 km en mode vol et 875 km en mode route, atteignant une vitesse maximale de 200 km/h dans les airs et 160 km/h au sol.

Quand elle est en mode voiture, elle entre parfaitement dans un espace de stationnement ordinaire et elle consomme l’essence offerte dans la majorité des stations d’essence convenable pour les moteurs Rotax 912 ULS. La dernière version de l’AeroMobil est maintenant finalisée et intégrée à un programme régulier de tests de vols dans des conditions réelles depuis octobre 2014.
L’AeroMobil peut accommoder deux passagers et le pilote doit avoir un permis pour voler.
Sa mise en vente est prévue pour 2017.

Pour pouvoir la conduire, il faut avoir un permis de voler et un permis de conduire.

Ce que j’en dis…

Je trouve le concept très original, cependant, il pose quelques problèmes :
– Il n’y a pas de code du ciel, et on ne peut pas laisser une voiture dangereuse avec des ailes au-dessus de nous sans avoir un risque qu’elle nous tombe dessus !!!
– Et si elle tombait en panne d’essence ? Gros danger !!!
– Et puis, comment réussir à se garer sans faire un atterrissage parfait ? Il faut laisser ça au professionnels !

Mais bon, les créateurs ont jusqu’en 2017 pour régler ces problèmes.

 

 

Paranormal activité, c’est pour demain ?

Vous avez tous eu peur, un jour… Peur de la chose… DU PARANORMAL !!! C’est vrai ! Vous avez déjà connu le grincement quand vous êtes seul(e) chez vous, la sueur coulante sur le front, vous demandant si… Ah non, c’est le chat  ^3^ !!! Tout le monde en a déjà fait l’expérience mais tout le monde reste sans réponse. Voici un petit guide qui donnera des explications à tout ça.

1.  Le paranormal, c’est quoi ?

On connait les fantômes, les sorcières, mais aussi les gobelins, les objets vivants… Mais qu’est-ce que le paranormal  ?

Depuis très longtemps, les hommes connaissent le paranormal ou bien le surnaturel, mais sous d’autres formes (comme la découverte du feu chez les hommes préhistoriques). Les choses ont bien évolué depuis, c’est sûr ! De nos jours, on s’intéresse beaucoup plus à ce phénomène. Des salons, des expositions, des films surtout lui sont consacrés. En fait, le paranormal reste difficile à définir et il nous effraye. Le simple fait de ne pas avoir d’informations fiables nous inquiète, nous fait peur. Le plus souvent, on a peur quand on ne connaît pas la chose en question ou au contraire quand on la connait trop. Le paranormal est donc associé à la peur. On « flippe » beaucoup plus dans un film quand un objet bouge tout seul que lorsqu’on voit un zombie… c’est normal chaque phénomène a sa mode : les vampires, dans les année 1980, les zombies dans les années 1990 et le paranormal dans les années 2000. On a encore assez peur car les films, expositions, etc… n’ont pas vraiment donné d’explications. Et puis toute notre personnalité, éducation, religion viennent nous influencer. Mais est-ce que tout ce qui ne s’explique pas entre dans le paranormal ? Il n’y a aucune forme ? Pas d’explication ? De découverte ? Est-ce qu’il existe vraiment ?

2. Qu’est-ce qu’on appelle paranormal ?

On donne la signification de paranormal aux choses qui sont anormales, certes ^^ mais aussi quand rien n’explique le mouvement d’un objet, ou l’existence d’une créature. On peut donc penser que le paranormal a une faille.

Image libre de droits

Image libre de droits

Prenons un exemple : le feu follet entre-t-il dans le paranormal ? S’agit-il d’une flamme de couleur qui apparaît sans aucune raison et qui se déplace ? Et bien, pas tant que ça. En fait c’est un phénomène de physique. Mieux dit, c’est une réaction chimique : un gaz combustible (le méthane) prend feu dans des conditions très particulières, le plus souvent en dehors des villes.  Il faut un air assez pur, avec température ambiante stable. Peut-on donc dire que le paranormal relève de phénomènes de physique ? En tout cas, ça n’explique pas tout… L’invisibilité n’est pas due à une réaction chimique. On ne peut pas prouver l’existence du paranormal…

3. Les réponses aux situations « flippantes » !!!

a) Imaginons que vous soyez seul chez vous. Puis soudain, un objet suspendu au mur, à votre lit ou ailleurs bouge subitement ! Déjà, pas de panique !!! Pour ma part, ça m’est arrivé il y a quelques jours et comme vous l’auriez fait, j’ai flippé. Et si on s’attend à ce que la physique explique le mystère du paranormal, alors j’ai une hypothèse pourvu qu’elle soit plus probable qu’autre chose. Si cela se produit en campagne, ça peut être le vent ou le simple fait que passe une voiture dans un coin inhabituel. Mais en ville, vous avez beaucoup plus de chances que ça arrive puisque le plus souvent c’est à cause des vibrations des métros en dessous de chez vous. C’est comme des micro-tremblements de terre que ne peuvent pas ressentir les êtres humains.

b) Prenons un endroit où vous êtes dans une position confortable, un endroit calme sans bruit. Vous fixez un point longtemps, très longtemps puis vous détournez le regard (ça marche aussi en fermant les yeux en pensant tellement fort à quelque chose que quand vous les rouvrez vous la voyez apparaître) et puis soudain vous voyez un visage se dessiner dans le ciel… sur un mur… comme si c’était un signe. Et bien vous rêvez en quelque sorte. A la naissance, nous  nous concentrons surtout sur des visages, nous cherchons à les reconnaître, nous avons tendance à donner un sens à ce que nous voyons.

Un jour, dans une ville de France, un scandale éclate : une tache sur un mur représente le Christ.

Tache sur la façade d'un mur à Sierck-les-Bains

Tache sur la façade d’un mur à Sierck-les-Bains

Mais en fait, la personne qui l’a vue a cherché une forme ronde ou bien carré ou triangulaire. Elle a identifié une forme ronde avec deux taches (donc les yeux) et son cerveau a cherché un nez etc… En faisant part de sa découverte aux autres habitants, tout le monde a cherché un visage et du coup l’idée de départ (le visage du Christ) a été renforcée. En regardant l’image, vous vous dîtes : « Bas moi quand même, je trouve que ça ressemble beaucoup à un visage ». Mais vous vous attendiez à voir un visage parce que je vous l’ai signalé, votre cerveau a tout de suite commencé à chercher les formes d’un visage.

c) Maintenant je vais vous parler du surnaturel (donc le paranormal dans la nature). Déjà tout de suite, la physique a plus de chance  d’apporter  une explication.

Image libre de droits

Image libre de droits

Continuons avec un autre exemple, un cercle de champignons aussi appelé « Ronde des sorcières ».

C’est vrai qu’avant nous, le surnaturel se résumait plutôt aux sorcières… On pourrait donc voir dans cette ronde un portail magique pour passer dans le monde des sorcières. En fait, pas du tout. Il y a juste une coïncidence selon les scientifiques. Un champignon a besoin de ???? et de ???? pour pousser (allez, on révise l’ SVT ? ^^ ) Bon, ok,  ils ont besoin d’humidité et de sels minéraux. Quand il n’y en a plus, le champignon fait naître un autre champignon à côté de lui et ainsi de suite… Ah bas oui aussi simple.

Si vous croyez toujours au paranormal qu’est-ce que je peux faire ? RIEN. Alors parlez-moi de vos phénomènes surnaturels dans les commentaires !!!

A bientôt les extravagants landomagueurs !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! VERS L’INFINI ET L’AU DELÀ !!!!!!!!!!!!

Un nouvel an d'(en) enfer!

33090952-2015-bonne-annee-feu-d-artifice-de-l-eclatCher lecteur, si tu as passé un nouvel an pourri, lis la suite, ça te remontera le moral et si ton nouvel an était passable/cool/génial, lis quand même pour rire un bon coup !

30 décembre – milieu d’après-midi – sur la route :
La perspective de passer le nouvel an avec mes grands-parents au Mans ne m’enchante pas, mais bon.
Au moins on a de la famille ici, et je vais pouvoir passer le nouvel an avec mes grands-tantes et oncles et je ne les ai pas vus depuis longtemps ! Ma « mamie » me fait signe : nous sommes arrivées. La nouvelle maison de ma tante Aline donne sur une vue magnifique (il y a quelques mois elle habitait encore dans mon immeuble). Nous discutons et malheureusement, elle a prévu de passer le réveillon avec des amis. Super…

Peu après – dans la voiture – vers la maison :
Idem pour les autres membres de famille qui ont déjà des engagements. Ma mamie me dit que j’ai de la chance et qu’il a des gens qui passent le nouvel an tout seuls. Elle prend en exemple une voisine plus âgée qu’elle. Je lui demande pourquoi elle ne l’invite pas. Elle me dit qu’elles ne sont pas assez proches . Mouais…

31 décembre – fin de matinée :
Je réfléchis : je n’ai toujours pas pris de bonnes résolutions! C’est bon j’en ai déjà 4 !
Je me demande ce que l’on va faire ce soir ?!

Après-midi  dans le jardin :
Désespérant, il gèle tous les matins mais il ne neige pas! J’essaye de briser la glace du bassin des poissons. Les pauvres ! Ça fait trois jours qu’ils n’ont pas mangé, à cause de ça ! D’après ma mamie, ça les protège du froid mais ça reste à vérifier …

18:45
Je vais me changer : jupe bleue, pull brillant, ceinture dorée et bottes à strass . « The shiny » est au rendez-vous !

19:00
Nous mangeons tôt pour une fête qui se terminera au minimum à 1h!
Huitres, langoustines, rosbif, chocolats. Les plats se succèdent et je les mange tous.

20:??
Je m’affale sur canapé. Nous regardons « le plus grand cabaret du monde ». Je trouve Patrick Sébastien très ringard mais les numéros sont bien et c’est le principal.

22:??
Je défais ma ceinture, j’ai le ventre un peu ballonné. Je n’aurais pas du autant manger ! Je ne me sens pas très bien …

23:30

Je prépare mon message de bonne année à envoyer à tous mes contacts . J’essaye d’être un peu originale … Ça y est, j’ai trouvé !

00:00

9…8…7…6…5…4…3…2…1…BONNE ANNÉE!!! crient mon papy, ma mamie et moi.

Je m’apprête à envoyer mon message: grrr ! Plus de réseau ! Du coup , je ne réponds qu’à ceux qui m’ont envoyé le leur. Mon père m’appelle de l’aéroport. Je ne me sens vraiment pas bien. Oh et puis j’en ai marre, je vais me coucher!

02:21
Je rêve paisiblement… Je crois que je vais aller voir une expo de Nikki De Saint-Phalle dans l’année moi (on dit que les rêves du nouvel an sont prémonitoires ) ! Soudain je sens mon dîner qui remonte dans mon estomac et s’étale sur toute la moquette (en clair je vomis) sans que j’ai le temps d’attraper la bassine mise là « au cas où » ! Beurk il y en a partout : sur le sol, les draps et même sur mon pyjama ! Je me traîne péniblement jusqu’à la salle de bains pour me rincer la bouche .

C’est un cas de force majeure, je réveille mes grands-parents. Une fois le pyjama sale remplacé par un autre, les draps changés, je retourne au lit et je sombre dans un long sommeil…

1 janvier 10:18
Je prends mon petit-déjeuner et je prends une douche, je m’habille. Bouh, j’ai vraiment une haleine de chacal. Après trois brossages de dents intensifs, ça va mieux. Par contre la moquette elle, même si elle est propre, pue toujours autant : nous avons beau nous acharner dessus avec le spray « senteur fleurs de cerisier », le résultat reste le même.

Mes grand-parents disent qu’à cause de ça, ils vont devoir remplacer la moquette .
Ce n’est pas plus mal, vu qu’elle perd des fibres blanches ressemblant à de la poussière.

Jusque-là, mon pire nouvel an  était celui de 2010/2011. Je n’avais pas pu faire la fête car je m’étais tordu la cheville et j’étais restée seule dans ma chambre ( à pleurer, je n’avais que 8 ans ). Et bien maintenant ce sera ex-æquo avec celui de 2014/1015 .

Aller, bonne année tout le monde ! (°-^)3

 

 

Halloween POUR DE VRAI !!!

Chucky, figurine du film

Chucky, figurine du film

Bon, c’est vrai le Landomag a raté Halloween… Mais on va se rattraper ! On commence par une histoire des plus normales. Non, je tiens à prévenir DANGER POUR PERSONNES SUPERSTITIEUSES ! S’ABSTENIR !!! Voilà ça, c’est fait. Donc on commence par une histoire de poupée, on en connait déjà plein mais là, on va parler d’un film ou plutôt de son « origine ». Faîtes un effort…. la poupée Chucky! Pour ceux qui ne connaissent pas ça donne ça.

Voilà… c’est tout à fait normal le couteau, c’est vendu dans l’emballage ! Chucky est inspiré d’une histoire plus ou moins réelle… on n’a pas vraiment de preuves… c’est ballot ! Un petit garçon se nommant Robert aurait reçu une poupée pour ses 1 an en 1901, offerte par un serviteur africain de la famille, comme vengeance pour le traitement qu’on lui infligeait. Le serviteur  offrit la poupée qu’il avait créé. Il aurait trempé dans des histoires de magie noire et de vaudou… Robert appela la poupée de son propre nom et voulut se faire appeler par son 2e nom, Eugène, tellement il aimait sa poupée…

 

Robert, la poupée hantée (Robert the Doll)

La poupée Robert maintenant dans un musée. C’est sûr elle fait moins peur ! Source : http://www.histoires-paranormales.fr/

 

Tout ça n’est pas très clair mais quelque temps après, Eugène faisait de nombreux cauchemars, criait beaucoup et avait peur d’aller se coucher… Les parents se méfiaient eux aussi… Ils entendaient à répétition des dialogues entre leur enfant et la poupée (la voix interprétée de la poupée sonnait beaucoup plus grave, comme la voix d’un adulte). Les parents crurent que leur fils dialoguait tout seul, mais plus tard ils commencèrent à se poser des questions. Les voisins témoignèrent aussi de déplacements de fenêtre en fenêtre comme si la poupée cherchait à les observer pendant l’absence de la famille d’ Eugène. Un soir celui-ci poussa un cri affreux ! Déjà sur leurs gardes, les parents accoururent dans la chambre de leur enfant. Elle était saccagée de partout, les meubles renversés et Robert était assis sur sa chaise. Eugène cria son innocence et accusa Robert… qui à ce moment là aurait dessiné un sourire sur son visage.

En 1974, Eugène décède (cause inconnue). Robert est alors rangé au fond du grenier de la maison, puis il est vendu plusieurs années plus tard. Une famille l’achète à une petite fille qui à sa plus grande joie découvre Robert. Cris, pleurs, affaires louches se produisent si bien que la famille déménage. La jeune fille, une fois adulte,témoigne : la poupée aurait voulu sa mort plusieurs fois.                     

Pour  finir, on raconte qu’il faut demander l’autorisation à Robert pour le photographier dans le musée où il se trouve actuellement. Si la poupée penche la tête, il est défendu de prendre la photo. Et si quelqu’un le prend en photo quand même, la poupée lance une malédiction sur sa famille !

Source : http ://documystere.com/fantomes-demon/robert-la-poupee-maudite/La poupée se trouve maintenant dans  Fort East Martello Museum qui se trouve aux États-Unis

 

On continue ! Allez, c’était rien ça ! Maintenant on va parler de boîte… la boîte à Dibbouk. Un Dibbouk est dans la religion Juive un démon ou un  esprit malin qui peut nous posséder… Heureusement on peut procéder à un rituel pour le chasser. La boîte à Dibbouk est donc une boîte dans laquelle on peut l’enfermer. Kevin Mannis serait un antiquaire possédant une petite boutique. Lors d’une vente aux enchères, il récupère quelques merveilles dont la fameuse « boîte ». Une dame faisant partie de la famille qui a vendu l’objet lui fait remarquer son acquisition. Elle le met en garde en lui racontant que cette boîte a appartenu à sa grand-mère. Cette dernière l’aurait isolée mais gardée. La boîte est verrouillée par un cadenas et la grand-mère avait ÉCARTE TOUTE IDÉE DE L’OUVRIR UN JOUR. La dame le stipule plusieurs fois à Monsieur Mannis, qui sourit. Il n’aurait pas du…

La Boite à Dibbouk

La boîte à Dibbouk

Il la récupère dans sa boutique et il fait sauter le cadenas pour le transformer en un meuble de rangement. Mais le soir même, Kevin entend des bruits de pas, des grincements, des murmures à ses oreilles, des courants d’air inhabituels et des petits rires mesquins. Il comprend son erreur. Il commence à dormir à l’hôtel, voulant éviter à tout prix cette boîte (Il habite au dessus de sa boutique). Il décide de la vendre au plus vite et en baisse le prix. Un jour, une de ses employée descend dans la cave pendant l’absence de Kevin, là où se trouve la boîte. D’un coup, toutes les lumières s’éteignent en même temps. L’employée veut remonter car elle entend des bruits mais la porte est fermée. Elle fait un malaise et on la retrouve avec de grosses marques rouges sur son visage et tout le corps… Plein de rumeurs circulent à ce sujet. Comme le fait qu’après avoir causé des malheurs à toute la famille Mannis, la « boîte » est placée dans un musée spécialisé. Le soir même, tous les ordinateurs sautent en même temps ! Cette boîte est aujourd’hui fermée à clés à l’abri, quelque part.

source : http://mystere-paranormal-surnaturel.over-blog.com

 

Une coïncidence ? Des faits réels ? On pourrait passer des heures à réfléchir ! Chacun croit ce qui veut ! En tous cas, j’espère que vous avez eu TRÈS PEUR  !!! Robert pourrait venir vous chuchoter à l’oreille, et ce meuble ne ressemblerait-il pas à celui dans votre cave ? Et ce cadenas là, tenté de l’ouvrir ?

Bon Halloween en retard !!!!!

Et laissez dans les commentaires vos meilleures histoires d’horreur…  les plus louches !

Le Mont-Saint-Michel, pas si exceptionnel !!!

Aujourd’hui, je pars au Mont-Saint-Michel. Il fait très beau mais….Rahhhhh les touristes nous envahissent déjà !!! Il y a de tout : des Chinois, des Japonais, des Anglais, des Français, et aussi bizarre que ça puisse paraître,  presque pas de gens du coin.
Pour vous convaincre que les touristes vont nous voler le Mont-Saint-Michel déjà :

– Tous les commerçants parlent (français bien sûr ) anglais, japonais et chinois !
– J’ai vu un magasin spécialisé dans les mariages pour une clientèle asiatique !
– Sur les cartes des restaurants même plus de plats en français mais en anglais et en mandarin !

Restez sur vos gardes, nous ne nous laisserons pas faire !!! Nous allons créer un label certifié touriste français ! Et nous torturerons ceux-qui achètent des mini tour Eiffel  alors qu’on est au Mont-Saint-Michel !!! C’était un message de la République et du Ministère des touristes.

Une lichette d’Histoire

Bon, pour faire simple, le Mont-saint-Michel est une énorme rocher sur lequel des moines se sont dit qu’il serait bien de faire une petite abbaye, des maisons, des chapelles. Ils ne se sont pas gênés quoi ! Et depuis, ça c’est bien sûr modernisé. Plus aucun moine (ou presque) ne vient ici ou alors ils se déguisent très bien en touristes !

Source : http://www.france-voyage.com

Source : http://www.france-voyage.com

A ma plus grande horreur, j’ai dû succomber à la visite de l’abbaye mais j’ai réussi à échapper aux audioguides, c’est déjà bien ! A l’intérieur des explications très simples montrant des cheminées où l’on pourrait rôtir un bœuf, des maquettes et un très joli cloître (ne me demandez pas ce que c’est, je ne m’en souviens plus). Je n’ai pas hésité à mitrailler tout ça avec mon appareil photo.

Alors on se dit que ce n’est pas du sport de visiter le Mont-Saint-Michel, mais comme c’est un rocher, il faut tout le temps marcher sur des pentes et je ne sais combien de marches il y a avant d’accéder en haut de l’abbaye et pouvoir contempler ce magnifique cloître !

Bon pour vous faire plaisir, j’ai cherché la définition de cloître : Partie d’un monastère constituée de galeries qui entourent un jardin carré ou une cour. Voilà. Maintenant vous ne pouvez plus rien dire sur moi !

Et pour finir la visite, comme par hasard, on tombe sur la boutique du musée. Hein, c’est pas du tout  pour nous pousser à regarder et dépenser tout son argent ! Non, non pas du tout ! C’est juste pour que vous profitiez  des souvenirs en plastique !


Midi, l’heure du crime !

Les douze coups de midi sonnent… nos ventres gargouillent de peur… ! Malheureusement nous avons oublié notre pique-nique, grave erreur ! Alors nous serpentons les petites ruelles à la recherche d’un restaurant pas trop cher. On tombe sur le restaurant La croix blanche. Le désastre ne fait que commencer. Même si tout à l’air parfait… rien ne l’est… vous allez voir. Ma mère et moi, nous sommes insouciantes et nous demandons une table. Une serveuse  plus neuneu que le dessin animé « Maya l’abeille » nous propose de déjeuner à l’intérieur, alors que dehors nous attend une vue superbe de la mer. On lui demande de manger en terrasse. On voit bien que ça l’énerve la pauvre il y a juste deux couverts à mettre dehors mais non, c’est trop fatiguant. Elle dit alors : « Il fait froid dehors, vous êtes sûr ? » Mouais… pas si froid, il fait 18 degrés ! L’excuse ne tient pas alors elle cède et nous installe. Nous regardons la carte, je choisis menu enfant avec crudité et pâte bolognaise et ma mère des moules-frites. Jusque là, tout va bien. Le service très rapide ! On voit déjà la serveuse arriver ! Elle s’approche… et… oh non ! Le plateau chargé de deux petit bols… non ! Le menu enfant porte bien son nom : un tout petit bol de crudités aspergées de sauce bien dégoutante et un bol plus petit encore, à peine rempli de spaghettis à la bolognaise. Une entrée et plat pour un enfant de trois ans ! Je ne rigole pas ! Je ne suis pas un ventre sur pattes mais il faut quand même que je mange ! Je finis tout en moins de 10 minutes et ma mère attend toujours son plat… 20 minutes s’écoulent… 20 autres minutes … De quoi profiter de la vue oh OUI !!! Et là, ma mère n’en peut plus et moi non plus. Elle laisse un billet de vingt euros et on s’en va.

On ne passe pas de temps dans les magasins, non ce serait encore une arnaque et ma mère n’a toujours pas mangé alors qu’il est 14 heures ! On sort du Mont-saint-Michel et on décide de manger dans les restaurants en dehors… Encore l’excuse du siècle revient quand nous entrons dans un premier restaurant : « Désolé, un autre groupe de chinois va arriver, nous sommes complets… » C’est ça….mouais juste pour deux personnes qui veulent juste manger un plat ? Nous continuons « Nous sommes complets ! » et mais finalement, nous réussissons à en trouver un qui veut bien de nous !

Les travaux encore…encore

Source : www.tourisme-mont-saint-michel.com

Source : www.tourisme-mont-saint-michel.com

Depuis trois ans déjà, des travaux ont débuté pour construire des routes pour des navettes permettant un accès au pied du Mont-saint-Michel… Catastrophe ! Nous avons testé les résultats : elles ne servent à rein, le chemin à pied va tout aussi bien !

 

Source : http://www.lefigaro.fr

Source : http://www.lefigaro.fr

 

 

Un pont reliant la route et le Mont-saint-Michel … Mouais… c’est pas encore ça. Ou Peut-on prendre le pont ? Il mène où exactement ? Comment ça marche ? Aucune réponse.

 

Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr

Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr

 

 

Des nouveaux travaux ont commencé, histoire d’améliorer les transports et l’accès au Mont-saint-Michel… Une merveille en tout cas, pour gâcher la vue avec tous ces tractopelles !

 

 

 

 

Le Mont Saint-Michel en 1965 - Photographe : Holtz

Le Mont Saint-Michel en 1965 – Photographe : Holtz

 

Et j’allais oublier le parking ! Le NOUVEAU parking ! Il coûte horriblement cher !

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne vous laissez plus faire !

Voilà, maintenant  vous savez que la visite est bien , qu’il faut éviter les restaurants et opter pour un pique-nique et mieux encore : vous pouvez attendre encore un peu, jusqu’à la fin des travaux ! Le parking devrait baisser ses prix à ce moment-là ! Alors réfléchissez-y à deux fois avant de partir au Mont-saint-Michel, il pourrait très bien montrer son côté …arnaqueur !